Arbres Légendes

1

Les sculptures de Rodolphe Hammadi naissent d’une branche d’arbre. Il va la ramasser, la nettoyer, la polir, la sculpter, pour lui permettre d’accueillir les parures du temps : objets trouvés, chinés, ou bien offerts qui racontent tous une histoire.

Description

Après une vie de voyage l’ayant conduit jusqu’au Brésil, Rodolphe Hammadi vit et travaille à Marseille depuis 2003.
Ses sculptures naissent toujours d’une branche d’arbre. Un morceau de bois presque inutile, celui que l’on taille, que l’on coupe avant l’hiver, que l’on jette. Qu’importe la forme de la branche, son essence ou son origine, l’artiste va la ramasser, la nettoyer, la polir, la sculpter, pour lui permettre d’accueillir les parures du temps. Ces parures, ce sont des objets trouvés, chinés, ou bien offerts.
Ainsi, les œuvres de Rodolphe Hammadi sont-elles toutes composées d’éléments signifiants à forte valeur humaine, elles ne sont qu’enchevêtrements, associations, mariages improbables nés de la sensibilité et de la culture de l’artiste, ainsi que de sa patience et de l’habileté de ses mains.
Chacune d’elles nous raconte une histoire, une légende en trois dimensions, qui nous surprend, nous charme et nous embarque vers les lointaines contrées de l’imaginaire
La Résidence au Cube donne à Rodolphe Hammadi l’opportunité d’ancrer ses créations au cœur d’un territoire et avec la participation de ses habitants.
En février 2019 il réalise une première œuvre collective « Je me souviens » portant les objets confiés par des élèves du Lycée Jaume à Pierrelatte et par des Valauriens.
En 2020, Rodolphe Hammadi va investir le territoire de Malataverne. L’artiste a le projet de lier par son œuvre les traces d’occupation préhistorique de la grotte Mandrin avec le Malataverne d’aujourd’hui.

Thèmes

  • Art contemporain

Ouverture

Du 05/07 au 01/09/2019 de 15h à 19h.
Fermé lundi et mardi.

Tarifs

Gratuit.