Bordée par le Rhône à l’Ouest et par les collines ardéchoises, la ville de Pierrelatte constitue la pointe Sud-Ouest de la Drôme. Son nom, dérivé du latin « petralapta », signifiant pierre large, naît d’une légende que la ville se fera un plaisir de vous conter, si l’envie vous prend de flâner dans les ruelles.

À la découverte du Rocher de Pierrelatte

Jadis, Gargantua s’était assis un instant sur le Mont Ventoux pour retirer de sa botte un caillou, le faisant horriblement souffrir. C’est ainsi que serait née Pierrelatte, ou du moins son rocher, petite pierre tombée d’une botte géante au milieu d’une large plaine.

La Chapelle des Pénitents : plus ancien monument conservé à Pierrelatte

Construite au XIIème siècle sur un ancien cimetière, la chapelle des Pénitents devient, par la suite, une église paroissiale. Son nom vient du fait qu’elle a servi de salle de réunion pour une confrérie de Pénitents Blancs.

Le Moulin à Vent et son mistral

C’est en 1839 qu’est construit le Moulin de Pierrelatte, un moulin au style et au fonctionnement provençal. Il ne restera que quelques années en activité, entre 1839 et 1880.

Le marché Pierrelattin

Tous les vendredis, de 8h à 12h, le marché de Pierrelatte s’implante en centre-ville et permet aux nombreux visiteurs de profiter des étals : plaisirs visuels et gustatifs sont au rendez-vous pour une matinée pleine de couleurs !

Précédent

Malataverne

Suivant

Rochegude