L’ART DE LA DÉCONNEXION EN

DRÔME SUD PROVENCE

Reprendre le contrôle, aller au gré de ses envies, se reconnecter à soi et aux autres, s’immerger en pleine nature, arrêter le temps… C’est ce que je préfère.
L’irrésistible quête de la « déconnexion » – ô combien actuelle aujourd’hui – s’est aussi emparée de vous ? Quelle chance, vous vous trouvez en Drôme Sud Provence, premier territoire labellisé « Out Of Reach » *, et comble de la synchronicité cet article apparaît devant vous…

COMMENT DÉCONNECTER ?

Chacun son art, sa manière de se mettre en retrait du quotidien. Pour moi le combo imparable reste : un site naturel à proximité d’un lieu à visiter, où pratiquer une activité/challenge perso.

Par activité/challenge perso, je fais référence à ces activités – souvent très simples – pour le pur plaisir mais « délaissées » dans la vie de tous les jours. 

Ce beau combo est déclinable à l’infini : à la demi-journée, journée entière, seul(e), à plusieurs, au printemps, en été, en automne, en hiver (oui oui !) …

Ici, je vous soumets que-du-pratique pour répondre aux questions : Où se caler ? Quoi faire ?

 

LES LIEUX DÉCONNEXION DE DRÔME SUD PROVENCE

Peut-être le plus compliqué, mais pas ici 😊

Grâce à la brochure « Évasions Nature » (disponible ici), voici déjà 5 sites atypiques et propices au lâcher-prise :

Le Val des Nymphes : c’est apaisant, enchanteur quasi magique. Une chapelle toute seule, un bassin et une source millénaire pour se rafraîchir les pieds, à proximité de La Garde Adhémar, un des Plus Beaux Village de France. Jackpot.

Les Sentinelles : c’est inattendu, ça intrigue et pourtant ça a du sens. Une plaque vous expliquera la vision de l’artiste à l’origine de cette installation (oui c’est de l’art) à proximité de la chapelle du Saint Sépulcre et du village perché de Saint Restitut. Bon plan.

La Chapelle Sainte Juste : derrière la chapelle, complètement au sommet, une table d’orientation vous guidera sur un panorama exceptionnel quasi à 360°. Être au milieu des bois à côté de la ville de Saint Paul-Trois-Châteaux, c’est efficace.

Le donjon de Clansayes : silhouette caractéristique du territoire et donjon à l’architecture unique au monde. Sa statue vous accueille les bras ouverts dans ce village perché d’un blanc immaculé. Un coin serein.

Les vestiges du château de La Baume de Transit : c’est brut, ancien, imposant, ça donne envie de jouer à cache-cache ou de créer des histoires. La vue est belle, le village tranquille. Tout ce qu’il faut.

Autres ambiances aux alentours :

Le village de Solérieux notamment pour son petit cimetière au charme façon Tim Burton

Le Lac de Pignedoré à Pierrelatte pour le paysage d’une étendue d’eau et des clapotis sur le rivage (très apprécié des familles, se mettre à l’écart n’est pas toujours chose aisée mais pas impossible)

Le parc de la Garenne à côté du château de Suze-la-Rousse où il est facile de se cacher.

©Syl R

Un lieu vous inspire ? Votre choix est fait ? On continue.

 

VOTRE ART DE LA DÉCONNEXION

Il suffit parfois de pas grand-chose.

Parmi toutes les possibilités de déconnexion, la plus essentielle pour l’Office de Tourisme, est celle de se reconnecter à soi et aux autres. Pour cela, quoi de mieux que le jeu afin de concilier interactions sociales et approche ludique d’un nouvel environnement.

L’Office de Tourisme a donc créé des cartes défis qui proposent des jeux de recherche, activités créatives, challenges… à faire seul(e) ou à plusieurs sans besoin de matériel (disponible ici). 

Mes autres idées d’activités/challenges perso:

  • Lire un bon livre (si si, celui dont vous avez noté le titre quelque part, cherchez bien)
  • S’initier ou pratiquer : 

–  Un instrument de musique (on pense harmonica, ukulélé, guimbarde… pas batterie ou marimba. Après c’est vous qui voyez)

– La jonglerie

– Le dessin

– La peinture à l’eau

– La slackline (sangle pour funambule)

  • Faire des colliers/bracelets en perles
  • Séance d’assouplissements, yoga, qi gong… avec son tapis (ou pas)
  • Danser, créer une chorégraphie ou un pas de danse
  • Apprendre des poèmes/chansons
  • Chanter (pour de vrai, sans faire semblant)
  • Apprendre une langue étrangère (goed idee !)
  • Faire la sieste

DERNIERS CONSEILS

Un bon pique-nique ou un goûter copieux est indispensable car sans boisson ni nourriture, c’est forcément moins convivial.

En cas d’oubli, les producteurs locaux seront toujours présents pour vous proposer des petits encas : miel, chocolat, nougats, vins, fromages, produits truffés, sirop… (guide découverte disponible ici)

Les plus motivés et volontaires laisseront montre et téléphone à la maison. Rien que ça, ah ah, ça fera bizarre à certains.

C’est bon, vous avez tout ? 

Alors, à vos futons, coussins et autres plaids, y’a plus qu’à.

 

« Out Of Reach » : agence de voyage spécialisée dans les séjours déconnectés et déconnectants. A créé son label en 2019 pour promouvoir des territoires et des structures en adéquation avec leur démarche. Plus d’infos sur https://www.oor.zone/

– – –

Cet article vous est proposé par Laura Combrié,

conseillère en séjour et référente service réceptif