Suze la Rousse

Serait-ce par la couleur flamboyante des cheveux de Marguerite des Baux, que le nom « La Rousse » est resté ? Ou bien, est-ce par la couleur chaleureuse des pierres ? Une chose est sûre, Suze-La-Rousse incarne un pan de l’Histoire de France en raison des nombreux conflits incessants entre le royaume de France et les rivaux de Provence. La ville fut, au cours de son histoire, le symbole de la dualité du pouvoir : seigneurial, avec le château fortifié, et religieux, avec l’église et son campanile.

Château de Suze-La-Rousse

Le Château de Suze-La-Rousse est une forteresse médiévale du 12ème siècle agrémentée d’une cour Renaissance du 15ème siècle. Le château a subi des transformations entre le 16ème et le 18ème siècle, vous pourrez admirer des gypseries. La muséographie est dédiée à l’histoire du château et à l’univers de la vigne et du vin puisqu’il abrite l’Université du Vin.

Le Vieux Bourg

Bâti sur le flanc de la Garenne, le Vieux Bourg ou Vieux Village est mis en valeur grâce aux calades et aux maisons anciennes ainsi qu’aux vestiges historiques qui témoignent d’une grande richesse architecturale.

La Garenne

Vaste espace boisé de 23 hectares, la Garenne recouvre la quasi-totalité du plateau rocheux sur lequel est construit le château et constitue un splendide endroit de promenade !

Le Jardin ampélographique

À quelques mètres du château, flâner entre les cépages du « Jardin des Vignes », le parc ampélographique de la ville, est un excellent moyen de se retrouver en communion avec les origines du vin !

entree-jardin-des-vignes-1.jpg

entree-jardin-des-vignes-1.jpg

Précédent

Solérieux

Suivant

Tulette